BioAnth
Web
Archaeological
Field Schools
Indo-Pacific
Prehistory Association
The Anthropologist
in the Field
American Association of
Southeast Asian Archaeologists
Anthropological
Field Schools
Pacific
Anthropology
International Conference for the 50th anniversary of the first Lapita excavation
Conférence internationale pour le cinquantenaire de la première fouille de Lapita (juillet 1952)
Archéologie du Pacifique : bilans et perspectives
 

CIRCULAIRE - JUILLET 2002 

Koné - Nouméa, Nouvelle-Calédonie

31 Juillet - 7 Août 2002

Organisateur-Organizer
Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

(Coordination C. Sand, Département Archéologie, Service des Musées et du Patrimoine)
sand.smp@gouv.nc

http://www.lapita.org/2002/fr/

http://www.lapita.org/2002/en/


Avec le concours de
La Province Nord, la Province Sud, la Mission aux Affaires Culturelles, la Communauté du Pacifique (CPS), 

et la participation de
la S.M.S.P., Qantas

Introduction
Objectifs de la Conférence
Calendrier
Lieux de la Conférence
Propositions de communications
Voyage
Logement
Nourriture
Inscription à la conférence
Tour au cours de la Conférence
Tour post-conférence
Publications finales
Questions diverses
Programme Preliminaire
Fiche d'inscription

English Version

VERSION FRANCAISE
Introduction

Entre les mois de février et de septembre 1952, le Professeur américain E. Gifford de l’Université de Berkeley, accompagné de son assistant R. Shutler Jr., réalisa sur la Grande Terre le premier programme de recherches archéologiques modernes en Nouvelle-Calédonie. En tout, 53 sites préhistoriques furent inventoriés et 11 furent fouillés. Les travaux de Gifford et Shutler sur l’archipel le plus méridional de la Mélanésie, publiés en 1956, eurent un impact scientifique régional considérable, et furent régulièrement repris par des chercheurs au cours des décennies suivantes.

Parmi les sites répertoriés sur la côte Ouest, le numéro 13 fut donné à une zone en bordure de la presqu’île de Foué, où avaient été signalés dès le début du XXe siècle des tessons de poterie comportant des décors pointillés particuliers. Une fouille fut menée du 26 juillet au 2 août 1952 sur le site 13, appelé « Lapita » par les archéologues américains à la suite de la retranscription du nom vernaculaire entendu en langue Haveke. L’intérêt de ce site apparut dès l’obtention des résultats des datations au carbone 14. En effet, ces datations faisaient remonter l’occupation de Lapita et la fabrication des poteries pointillées à environ 2800 ans, à une date bien plus ancienne que ce que les spéculations avaient pu imaginer pour le peuplement du Pacifique.

Au cours des décennies suivantes, l’intérêt pour le type de poterie identifié sur le site 13 ne s’est pas démenti. En effet, des tessons décorés de pointillés ont successivement été découverts sur plus d’une centaine d’autres zones de bord de mer réparties entre la Nouvelle-Guinée au nord-ouest et la Polynésie occidentale à l’est, soit un espace maritime de plus de 4000 km. Progressivement au cours des années 1960, les archéologues océanistes ont pris l’habitude d’appeler ce type de poterie du nom du site 13, « Lapita », en l’associant au premier peuplement humain du l’Océanie lointaine. Au cours des années 1990, la reprise des fouilles sur différentes localités de la plage de Lapita et la découverte exceptionnelle d’une collection bien conservée de poteries décorées, a confirmé que ce site méritait amplement sa réputation.

Début de page

Objectifs de la Conférence

Les fouilles menées en 1952 sur la Grande Terre, avec en particulier la datation du site 13 de Lapita, sont considérées comme le début de la recherche archéologique moderne dans le Pacifique sud-ouest, grâce en particulier à l’utilisation du Carbone 14. L’année 2002 marquera le cinquantenaire de ce programme pionnier de Gifford et Shutler. La date anniversaire semble donc toute choisie pour organiser en Nouvelle-Calédonie une conférence internationale proposant de faire un bilan critique sur les résultats obtenus au cours de ce demi-siècle et les perspectives futures de recherches. L’objectif recherché n’est pas uniquement l’organisation d’un congrès avec des sessions et des individus proposant des communications, mais également une journée de synthèse large et générale sur l’archéologie du Pacifique ainsi qu’une journée de commémoration.

La Conférence est, dans le cadre de ce programme préliminaire, articulée autour de trois objectifs majeurs. (1) L’objectif principal, justifiant la Conférence, est la présentation par différents chercheurs, de communications scientifiques sur l’archéologie du Pacifique dans le cadre de journées de séminaire en salle. (2) Le second objectif est la commémoration du cinquantenaire de la première fouille de Lapita, autour du Professeur R. Shutler Jr., invité d’honneur, et de différents autres invités. Ceci se fera avec la participation active des populations de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique, par la venue de représentants de plusieurs sites Lapita importants du Pacifique Sud-Ouest, pour une rencontre océanienne avec les représentants de sites Lapita de Nouvelle-Calédonie. (3) Une série d’expositions photographiques, dans les différentes tribus et à Nouméa, des clichés pris en 1952 lors des fouilles sur la Grande Terre, permettra un retour de cet événement auprès des populations locales.

Début de page

Calendrier

La Conférence sera organisée sur une semaine pleine (plus transport), entre le 31 juillet et le 7 août 2002, pour coïncider avec les dates anniversaires de la fouille de Lapita en 1952. La Conférence sera décentralisée. En première partie de séjour, la conférence se déroulera à Koné (Lapita), à 260km de Nouméa, avec une visite de sites, avant une deuxième partie à Nouméa. Le détail du calendrier est présenté à la suite.

Début de page

Lieux de la Conférence

La Conférence se tiendra les 1er et 2 août dans les bâtiments de l’Hôtel de la Province Nord à Koné (Province Nord) et les 5, 6 et 7 août dans la salle principale de la Commission du Pacifique Sud à Nouméa.

Début de page

Propositions de communications

A la réception de cette troisième circulaire, nous souhaiterions que toutes les personnes qui ont répondu à la deuxième circulaire confirment leur participation, avec éventuellement le titre de la communication, et que les personnes n’ayant pas encore répondu nous communiquent un sujet de papier entrant dans les thèmes « Travaux en cours en archéologie océanienne » et «Méthodes novatrices et recherches de pointe en archéologie océanienne ».

Les communications peuvent avoir comme sujet toute recherche menée dans la région Pacifique (Australie, Mélanésie, Polynésie, Micronésie) ainsi qu’en Asie du Sud-Est avec des liens sur le Pacifique. Le temps de communication est de 25-30 minutes environ, plus temps de questions. Les différentes facilités de présentation (power-point, diapositives, retro-projecteurs) seront à disposition. Les textes sont prévus pour être présentés en anglais.

Début de page

Voyage

Les participants ont à leur charge le transport. Nous vous conseillons de réserver rapidement les billets d’avion, car les places sur la Nouvelle-Calédonie en cette saison sont limitées. Air France, Air Calédonie International, Qantas, Air Vanuatu et Air New Zealand desservent l’archipel. 
Les déplacements au cours de la Conférence se feront par Bus, avec un trajet de 260 km entre Nouméa et Koné, et de 100 km jusqu’à la côte Est lors de la sortie du 3 août.

Début de page

Logement

Koné : du 31 juillet au 3 août inclus, la Conférence sera localisée à Koné (Province Nord). Des dispositions ont été prises afin que les participants qui le souhaitent puissent être logés dans un bâtiment avec chambres de 4 et sanitaires. Le financement de ce logement serait pris en charge par les organisateurs. Les places sont limitées et nous demandons donc aux participants intéressés de nous informer le plus vite possible.

Il existe à Koné deux hôtels : L’Hôtel Koniambo, avec chambres à 2250 F CFP (20 US$) par personne (réservation FAX : (687) 47 39 41). L’Hôtel Monitel Hibiscus (plus cher), avec lit à partir de 5750 F CFP (40 US $) (réservation FAX : (687) 47 25 35 ; réservation E-Mail : hibiscus@canl.nc ).

Nouméa : le logement à Nouméa doit être prévu entre votre date d’arrivée et le 31 juillet au matin, et à partir du 4 août dans l’après-midi jusqu’à votre date de départ (sauf personnes choisissant le tour en fin de congrès). Les organisateurs de la Conférence ont reçu une proposition très intéressante de l’Hôtel Novotel Surf (***), situé à moins de 10 minutes à pieds du lieu de la conférence. Cet Hôtel de bord de mer (voir site www.novotel.grands-hotels.cc) a été récemment entièrement réaménagé, avec des chambres agréables, principalement avec vue sur mer, ainsi que des décorations de poteries Lapita. Une piscine est présente et la plage est juste de l’autre côté de la rue. Pour et les adeptes de Kava, un Nakamal est ouvert chaque soir en face de la plage. Le prix proposé par l’Hôtel est de 4000 F CFP (30 US $) par personne (chambre 2 personnes), et 3300 F CFP (25 US $) par personne (chambre 3 personnes). Pour les participants souhaitant amener leur famille, il y a gratuité pour 2 enfants de mois de 16 ans dans la chambre des parents. Des chambres plus chères sont également possibles (consulter l’hôtel ou les orgnaisateurs). Pour toute réservation, veuillez contacter l’Hôtel par FAX : (687) 28 52 23 ou novotelnc.resa@offratel.nc, en précisant « pour Pascale, conférence Lapita ». Pascale, la responsable sur place, peut être jointe à cette adresse : pascale.dall@lagoon.nc pour toute information supplémentaire.

Nouméa dispose de bien d’autres Hôtels, mais il vous faudra alors intégrer le coût du déplacement journalier jusqu’au lieu de la conférence. Pour une liste, consultez le site www.new-caledonia-tourism.nc . Une auberge de jeunesse, avec chambre en dortoir pour 1500 F CFP (11 US $) et chambre double pour 3100 F CFP (22 US $), est présente en centre-ville, avec 30-45 minutes de transport jusqu’au lieu de la conférence (réservation FAX : (687) 25 48 17). Enfin, les personnes ayant des difficultés financières peuvent nous contacter pour un éventuel logement chez l’habitant.

Début de page

Nourriture

Les déjeuners à la charge des participants lors du séjour à Koné seront organisés en fonction des réceptions et sorties, car le nombre de restaurants est limité.

De nombreux restaurants existent à Nouméa, à tous les prix à partir de 1500-2000 F CFP (10-15 US $). Différentes réceptions sont prévues au cours de la conférence et limiteront le nombre de repas. Le petit déjeuner est possible à l’Hôtel Novotel-Surf au prix de 1400 F CFP (10 US $). Attention : la vie est chère en Nouvelle-Calédonie, les tarifs ne sont donc pas comparables avec ceux pratiqués dans les autres archipels de la région.

Début de page

Inscription à la conférence

A leur arrivée, les participants inscrits seront cherchés à l’Aéroport de la Tontouta (45 minutes de Nouméa) et déposés à leur hôtel : n’oubliez pas de nous transmettre votre itinéraire. Une participation de 10 0000 F CFP (70 US $) est demandée par personne : ceci donne droit au café-thé du matin et de l’après-midi, au repas de la journée de visite de sites le 3 août, ainsi qu’à la participation aux différentes réceptions prévues lors de la conférence.

Début de page

Tour au cours de la Conférence

Une visite de sites dans l’intérieur de la Grande Terre et la côte Nord-Est de la Grande Terre est prévue le samedi 3 août, avec accueil à la tribu de Baye, où ont eu lieu des fouilles en 1952. En cours de route seront visités un site d’habitat kanak et des sites horticoles anciens (tarodières, billons) le long de la rivière Tiwaka, ainsi qu’un tour jusqu’à la Tchamba suivant la météo. Les frais de cette journée (transport, boissons, nourriture) sont pris en charge par les organisateurs. Lors du retour sur Nouméa le dimanche 4 août, différentes visites de sites sont prévues (pétroglyphes, site historique). Le repas est à la charge des participants.

Pour les personnes préférant la chasse ou la pêche le 3 août, des possibilités d’organisation peuvent être arrangées en nous contactant à l’avance.

Début de page

Tour post-conférence

Pour les personnes intéressées, un tour de 3 jours est proposé aux îles Loyauté les 8-9-10 août, à la charge des participants. Le programme préliminaire (à compléter en fonction du nombre d’inscrits) prévoit la visite de Maré (fortifications mégalithiques, sites Lapita, sites traditionnels, Centre Culturel) et de Lifou (Abris-sous roche, sites funéraires, sites Lapita). Nous demandons aux personnes intéressées de nous le faire savoir dès réception de cette circulaire, afin de préciser le programme en fonction du nombre de participants et le coût par personne.

Début de page

Publications finales

Les articles du thème « Bilan de 50 ans d’archéologie océanienne », devraient être publiés dans le cadre d’un ouvrage de synthèse dans une collection régionale : des démarches sont en cours avec différents éditeurs. Une publication finale des communications présentées dans les deux autres thèmes est programmée pour 2003. Des informations plus détaillées seront transmises dans de futurs circulaires.

Début de page

Questions diverses

Les prix donnés le sont à titre indicatif, les conversions dépendant des cours fluctuants. La majorité des cartes bancaires internationales sont utilisées en Nouvelle-Calédonie, et des distributeurs sont disponibles à Nouméa et Koné.

Le mois d’août est le plus froid de l’hiver, et la Nouvelle-Calédonie se situant au Sud du tropique du Capricorne, certaines nuits peuvent être fraîches (particulièrement à Koné) et certaines journées pluvieuses. Il n’y a pas de Malaria dans l’archipel. La moyenne en hiver est d’environ 25 degrés centigrade en journée. Prévoyez donc des vêtements en conséquence.

N’hésitez pas à contacter les organisateurs pour toute question (transport, logement, nourriture etc.), nous essayerons de vous répondre le plus rapidement possible. Cette circulaire peut être diffusée le plus largement possible. Consultez et faites consulter nos sites ouverts pour la Conférence :

http://www.lapita.org/2002/fr/,
http://www.lapita.org/2002/en/.

Début de page

PROGRAMME PRELIMINAIRE

pdf

rtf

Début de page
Fiche d'inscription

pdf

Word doc

Début de page
¤